Bien commencer l’année 2012

C’est parti, cette fois nous sommes en 2012, une nouvelle année signifie de nouveaux départs, de nouveaux objectifs. Que vous soyez e-commerçant, développeur, designer ou autre, vous devez vous poser les bonnes questions, si vous désirez faire mieux que l’année précédente.



Prendre 1 journée de réflexion

Je pense que l’erreur la plus flagrante serait de recommencer l’année 2012, comme si décembre 2011 était un mois sans fin. On recommence directement à attaquer les projets en cours et on poursuit son bout de chemin en se disant que ce qu’on a fait jusqu’à présent c’était le top. Non, je pense que qu’il faut prendre un jour qui sera dédié à la réflexion, c’est-à-dire faire un audit de l’année 2011 et relever les éléments positifs et négatifs qui s’y sont déroulés. Ce jour de réflexion peut-être un véritable gain de plusieurs semaines, d’argent et de perspective d’avenir, n’ayez pas peur de prendre du temps pour la réflexion.

Pistes de réflexion pour un e-commerçant
Vous avez une boutique Prestashop ? Et bien l’heure a sonné, il faut que vous puissiez vous poser toutes les questions nécessaires en relation avec votre boutique, de manière à progresser.

– quel est mon chiffre d’affaire en 2011 ? augmentation par rapport à 2010 ? objectifs pour 2012
– mon trafic est-il suffisant ? comment l’améliorer ?
– est-ce que je travaille assez le contenu de mes fiches produits ?
– et si j’ajoutais un blog à ma boutique Prestashop ?
– est-ce que j’ai assez de produits ? pourrais-je en proposer plus ?
– est-ce que ma marge sur mes produits est toujours suffisante ?
– est-ce que je vends assez de produits ? lesquels je vends le mieux ?
– ai-je eu des retours produits ? satisfaction générale des clients ?
– suis-je satisfait de mon site ? comment sont les sites de mes concurrents ?
– est-ce que j’ai les modules Prestashop qui sont importants ?
– suis-je au courant de l’actualité e-commerce ? est-ce que je suis des blogs influents ?
– est-ce que j’envoie régulièrement des newsletter ?
– suis-je accompagné par des personnes compétentes ? qui pourrait m’aider ?
etc… (vous voyez plus ou moins la direction et le type de question à vous poser)

Pistes de réflexion pour un prestataire (freelance-développeur Prestashop)
A présent on passe de l’autre côté de la barrière, c’est-à-dire au prestataire, le prestataire e-commerce doit voir au-delà du client dans une autre direction et s’assurer qu’il se dirige avec ses clients, sur un chemin solide avec le moins d’ornières possible. Moi-même il va falloir que je pose ces réflexions, histoire de faire une auto-évaluation de moi-même (dur dur, je vais devoir me critiquer… pas possible).
Voici un début de piste :

– qui sont mes clients ? quels sont leurs budgets ?
– est-ce que tous les projets ont été menés avec succès ? clients satisfaits ?
– pourquoi je n’ai pas eu certains mandats ?
– mon chiffre d’affaire est-il en augmentation ?
– quel est mon contact avec mes clients ?
– qu’est-ce qui rapporte le plus ? modules ? vente de boutiques ? consultation ? service après-vente ? formation ?
– est-ce que je travaille avec des partenaires « solides » avec une « réputation » ?
– est-ce que je possède une valeur ? un projet appartenant à l’entreprise ?
– est-ce que ma comptabilité est optimale ? structure du plan comptable ?
– ai-je des lacunes techniques dans certains domaines ? comment les rectifier ?
– comment je me situe par rapport aux autres prestataires ? que font-ils de mieux ?
– est-ce que mon site est assez visible ? est-ce que je crée du contenu sur mon secteur d’activité ?
– suis-je assez pragmatique pour conseiller les clients, comment améliorer le processus administratif ?
etc… (on pourrait pousser ce concept sur une infinité de questions…)

Ne pas avoir peur de se remettre en question
Vous avez peut-être fait des choix importants durant l’année 2011 et finalement cela ne s’est pas passé comme prévu. N’hésitez pas à changer de direction si vous sentez une trop grande instabilité, ne sentez pas cela comme un échec, justement, la capacité à se remettre en question est une force qui n’est pas donnée à tout le monde. Par exemple pour un marchand, il pourrait s’agir de changer de fournisseur, de gamme de produit ou peut être même de secteur d’activité, soyez réactif au bon moment. Pour le prestataire, il pourrait par exemple décider de se limiter seulement aux prestations sur lesquelles il excelle et oublier le reste, il pourrait aussi choisir de nouvelles technologies plus appropriées aux besoins de ses clients (ce qui exige un gros effort / volonté d’adaptation).

Bilan
Il fut un temps ou la réflexion est une étape que je n’appréciais guère. Petit à petit et par l’expérience, je me rends compte que le temps de réflexion peut permettre de gagner un temps précieux sur le temps d’exécution à faire quelque chose. Personnellement je me situe dans la catégorie des « fonceurs », mais je suis forcé de me rendre à l’évidence qu’un temps de réflexion plus ou moins long permet un parcours « presque » sans faute, tout le monde est moins stressé et on sait exactement où l’on va. Quand vous réfléchissez, planifiez, peut-être que vous n’avancez pas « directement » vos projets, mais indirectement vous battez la piste, pour ensuite faire un sprint ! Bonne chance à tous pour cette année 2012 !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *