10 bonnes raisons d’utiliser Prestashop

Actuellement ce n’est pas les solutions e-commerces qui manquent, il y en a des tas et pour tous les goûts. Mais finalement quand vous devez en choisir une seule pour votre projet, c’est là que ça se corse. Je conseille vivement Prestashop pour l’ensemble de mes clients, maintenant reste à savoir pourquoi !

1. Prestashop est une solution open-source

Actuellement, c’est selon moi un argument solide, le marchand peut accéder au code source, les prestataires ont aussi la main sur le code et peuvent optimiser la solution selon les besoins et les attentes des clients. Si vous êtes chez Oxatis par exemple, si la société ferme demain vous êtes cuit et vous n’aurez plus de boutique. Vous serez aussi toujours limités par les fonctionnalités proposées par la société qui maintient la plateforme et à l’heure actuelle une grande partie des clients veulent être « libres » et si besoin est, changer de prestataire sans que cela implique un changement de plateforme.

2. La richesses des fonctionnalités

Je vous invite à consulter la liste suivante qui recense la liste des fonctionnalités proposé par Prestashop : voir la liste des fonctionnalités. Nativement Prestashop offre une large palette de fonctionnalités ce qui facilite grandement le travail du marchand, cet outil est en accord avec l’actualité du e-commerce. Prestashop continue d’évoluer et propose de plus en plus de fonctionnalités activables depuis son back-office.

3. La force de la communauté

Et oui, un gros avantage disposer d’une communauté autour d’un produit. Dans le cas de Prestashop il y a une grosse communauté active autour de cette solution e-commerce et chose encore plus rare, une communauté parlant essentiellement français (logique le produit est français). Cela permet au marchand d’avoir des repères et des appuis en cas de besoin comme par exemple via le forum de Prestashop.

4. Prestashop évolue et innove

Parfois avec certaines solutions e-commerce, on ne voit pas venir de mise à jour, ça traine et ça traine. Chez Prestashop ça met le turbo en route et ça sort régulièrement des nouvelles versions. Ce genre de choses fait plaisir au client qui veut absolument migrer quand il voit les nouvelles possibilités. Cependant je profite de rappeler les difficultés liées à la migration (voir l’article Réaliser une mise à jour Prestashop simple ou casse-tête ?)

5. La prise en main

A ce niveau-là Magento est à des années lumières de Prestashop, vous mettez un client dans le back-office de Prestashop, après 10 minutes il prend déjà ses repères et trouve cela amusant. Et oui l’interface est ludique et colorée cela donne envie de naviguer. Le marchand doit pouvoir prendre en main la plateforme rapidement, il n’a pas envie de passer des jours de formations, accompagné de formateurs pour y arriver.

6. Un tas de templates, de modules et de ressources

Avec Prestashop vous pouvez trouver beaucoup de templates pour modifier l’apparence de votre site ainsi que des modules permettant d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à votre boutique. On en trouve passablement, que ça soit en gratuit ou en payant.  Par exemple sur Prestashop Addons, vous pourrez trouver l’élément qui vous manque et l’ajouter simplement à votre boutique. N’oublions pas que sur le forum de Prestashop on peut aussi trouver un tas de modules « gratuits » développés par les membres de la communauté.

7. Facilité d’intégration, développement aisé

Au niveau du code source, Prestashop reste très proche de la couche « PHP » (couplé à Smarty)  ce qui permet à tout développeur maîtrisant ce langage de créer un module ou template pour Prestashop. La notion de module est vraiment bien pensé et permet d’intégrer sa fonctionnalité sans bousculer le reste du fonctionnement de la boutique. Prestashop propose aussi dans sa version1.4 la gestion des webservices, ce qui permet d’interagir avec de nouvelles plateformes, ERP, Guide de produits etc… Dans cette version 1.4, il est aussi possible d’overrider le comportement de l’application, c’est-à-dire modifier le comportement de l’application tout en conservant le comportement par défaut ce qui permet de suivre au niveau des mises à jour en ayant le coeur de l’application « indépendant » des fonctionnalités greffées.

8. Le prix de la mise en oeuvre / création de la boutique

Soyons honnête, ce type de solution permet de diminuer largement le temps destiné à la création de la boutique. Vous achetez le thème qui vous convient, hop 2-3 modules par-ci, par-là, un peu de configuration et la boutique est prête à vendre. Cela ne veut pas dire que réaliser une Prestashop c’est forcément « bon marché ». J’entends par là que si un client me contact et me dit « j’ai un petit budget pour mon activité », on peut lui mettre en place une boutique Prestashop rapidement à moindre coût. Cependant comme dans la vie réelle, les e-commerçant qui réussissent sont souvent ceux qui investissent. Pour rappel je vous invite à consulter cet article Le prix d’une boutique cas concret (par François Ziserman) .

9. Les interfaces se connectant à Prestashop

Vous n’êtes pas seul au monde avec votre solution Prestashop. J’entends par là que vous pouvez par exemple publier vos produits vers des comparateurs de produits, gérer vos données avec le storecommander ou encore envoyer vos informations vers différents ERP ou solutions comptables. Vous pouvez bien entendu envoyer aussi vos produits vers différents réseaux sociaux par le biais de différents modules. Vous me direz « bah c’est pas vital! », mais si un jour vous avez une solution ecommerce relativement fermée cela ne favorisera pas votre productivité, ni vos ventes.

10. Prestashop organise des événements

Peut-être me direz-vous, « mouarf à quoi ça sert ». Je vous invite à consulter le site du Barcamp de Prestashop qui vous fait un petit bilan du dernier event qui vient d’avoir eu lieu (2fois par an). Quoi de mieux que d’assister à des ateliers, des conférences, des échanges avec des marchands utilisant la même plateforme que vous. Cela s’avère être un véritable avantage, vous pouvez parfois booster vos ventes avec quelques conseils bien placés et vous tenir au courant de l’évolution de Prestashop. Une solution propriétaire fera rarement ce genre d’events, car ils ne développent pas cet esprit communautaire puisqu’ils ne font pas de l’open-source.

7 commentaires sur “10 bonnes raisons d’utiliser Prestashop”

  1. Salut,

    Je suis à 95% d’accord avec ton enthousiasme sur Prestashop.
    Il y a énormément de choses fonctionnellement parfaite !

    Par contre, je modérerais tes propos concernant la « Modularité ». Je pense que le système de thème et le système de modules sont beaucoup trop liés entre eux. On est quasiment obligé de redévelopper certains modules lorsqu’on développe un thème.
    Par exemple, je ne suis pas sur que le module « Panier » puisse être ancré dans le header ?

    La partie Smarty est également un avantage dans certains cas mais j’aurais vraiment préféré une gestion des templates nativement avec PHP (sans surcouche).

    La documentation technique est encore trop peu présente bien que l’équipe soit en train de faire un gros effort depuis plusieurs semaines.

    A+

    1. Bonjour,

      On peut parfaitement mettre le panier dans le header, il suffit simplement dans le module lui dire qu’il a le droit de se greffer dans ce hook

      A+

      1. Salut

        Donc on en revient à modifier un module pour l’adapter au thème :p

        @Arnaud Lemercier : quel intérêt d’utiliser une gestion des templates nativement avec PHP. au contraire, PHP n’est pas fait pour ça. Si on prend l’exemple de WordPress où les templates sont en PHP, ça devient très vite une grosse soupe illisible de HTML/CSS/PHP/javascript mélangés et ingérable à mon sens.

        Je t’invite à lire : http://ljouanneau.com/blog/post/2009/10/08/Jtpl-et-autres-moteur-de-template-PHP [fr] et http://fabien.potencier.org/article/34/templating-engines-in-php [en]

        Ensuite le choix de Smarty comme gestionnaire de template on peux le discuter. Je croix qu’il a été question de pouvoir gérer plusieurs moteurs mais ça rique d’être le boxon pour les modules.

        1. Effectivement, il semble inscrit à la Roadmap Prestashop 1.6 de pouvoir gérer d’autres système de templates.
          Historiquement, PHP était une simple librairie PERL qui servait principalement de moteur de template. Donc PHP est quand même un peu fait pour ça à la base 😉

          Je te remercie pour pour ces articles mais je te confirme que je ne suis pas d’accord avec cette idée. L’utilisation de moteur de template peut être une bonne idée dans beaucoup de cas. Pour ma part, je préfère largement utiliser PHP.
          Je ne me sent pas concerné les problèmes d’intégration, de sécurité, de syntaxe, …
          D’ailleurs, pourquoi apprendre un autre langage (Smarty) alors que PHP fait la même chose ?

          Bref, je ne suis pas là pour lancer un intéressant débat sur les moteurs de template en PHP mais juste pour dire que le choix du moteur de template (incluant PHP) pour Prestashop 1.6 serait génial !

          Et je suis prêt à donner un coup de main à la communauté sur ce coup (si le temps me le permet)

          1. Bonjour,

            Il faudrait vraiment un système d’abonnement au commentaire ou un RSS parce que c’est pas facile à suivre.

            Donc oui en 1995 PHP/FI voulait dire Personal Home Page / Forms Interpreter et était une bibliothèque de scripts Perl fait pour générer du HTML simplement.
            On est 16 ans plus tard, PHP signifie maintenant ‘PHP: Hypertext Preprocessor’ et n’a plus rien à voir avec PHP/FI, a près de 5000 fonctions dont peut être 20 utiles pour générer du contenu ( echo, if, for, foreach, strtolower… ).

            La question n’est pas vraiment pourquoi toi qui connais PHP as-tu besoin d’apprendre Smarty pour faire un template ? (tu n’as pas besoin d’ailleurs. Il suffit d’utiliser les balises {php}{/php} pour faire du php dans smarty)
            Mais plutôt pourquoi un novice aurait besoin d’apprendre PHP avec la porté des variables, les classes, les arguments par référence ou pas… alors que Smarty (ou autre) est fait pour ça.

            Pour celui qui connait le HTML, 2 jours suffisent pour maitriser Smarty. Aller, 5 pour connaitre les 30 fonctions sur le bout des doigts. Connais-tu toutes les fonctions de PHP ?

          2. Bonjour,
            je rejoins l’avis de Shagshag.
            En effet ton raisonnement est vrai quand on est seul sur le projet avec déjà une compétence en développement.
            Mais quand on travaille à plusieurs avec quelqu’un dédié au design est qui doit faire la mise en forme du template uniquement, un langage plus simplifié est très intéressant.

            Ensuite la documentation technique quand on a pas participé au début du projet et que l’on a pas investi pas à 100% sur cette plateforme est inexistante pour le moment. Les ouvertures récentes vers les développeurs utilisant la solution laisse penser que cette lacune va être comblée.

            Manu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *