Travailler avec la messagerie instantanée

Et oui peut-être que vous aussi quand vous travaillez, vous utilisez la messagerie instantanée. Actuellement ce système est très répandu dans le milieu professionnel, mais surtout à la maison pour discuter avec ses amis.

La messagerie instantanée avec les clients
Si des clients vous parlent en messagerie instantanée, tout commence au début par un « Bonjour », « merci », « Est-ce que vous… ? » etc.. bref on est poli. Le temps passant cela se transforme en « slt », « ça va? », « j’ai un prb. viens matter… » bref la norme de respect n’est plus présente et vous devenez son esclave permanent.

Le client ne fait plus l’effort d’écrire
Et oui le client s’y habitue, il ne veut plus vous envoyer un email et vous poser clairement la question en bon français, c’est trop long et trop contraignant, il préfère vous spammer.

Vous travaillez, moins bien, votre rendement diminue

Imaginez, vous travaillez sur un projet et vous entendez « bing », « bing », les message pullulent ou encore la fenêtre qui « clignote » pour finir vous êtes absorbés en permanence par ces messages puis une fois lu et répondu, il faut vous remettre dans ce que vous étiez en train de faire. Puis « bing », « bing » ça continue et cela toute la journée.

Vous soignez moins vos réponses sur le chat instantané
Lorsque je réponds à un client via ce genre d’outil au départ je m’exprime de manière soutenue, puis il est vrai que par la suite les formules de politesses on les laisse un peu de côté et ça je pense que ce n’est pas une bonne idée.

Le chat pour dire n’importe quoi…

Quand on envoie un email à une personne c’est un peu comme une lettre, on réfléchi à ce que l’on va envoyer, on relis l’email avant de l’envoyer (ou pas). Envoyer un email ça prend un peu de temps, avant de le faire on essaie de se débrouiller par soi-même, si on y arrive vraiment pas on contact la personne concernée. Avec la messagerie instantanée cela favorise la « grosse flemmardise », « C’est où la fonctionnalité xxxx ? je trouve pas mon mot de passe… et j’en passe ». Dans le 50% des cas l’utilisateur pourrait se donner la réponse lui-même.

Avec la messagerie instantanée on n’augmente pas la valeur de ses connaissances
C’est effectivement mon avis, si je prends le nombre de discussions que j’ai eu via différents « chats », le retour est vraiment maigre au niveau de la connaissance. C’est un peu comme Facebook, mettez une personne pendant 1an sur ce service touts les jours pendant 8h00 à chatter avec ses amis. Peut-être même que son ration de connaissance à diminué, car les sujets abordés qui transitent sont de très faible valeur.

Bilan
On aime tous « chater », c’est amusant, mais quand on pèse bien la chose, dans le monde du travail je trouve que ce n’est pas un bon plan. On perd passablement de temps, ça stress et ça abruti sur le long terme. Même si le travail semble moins fun sans ce genre d’outil, vous serez largement gagnant en productivité.
Ah.. tu veux pas être productif ? Okay, installe « MSN », « IRC », « Skype » ça devrait être un bon début 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *