L’association Suisse de Vente à distance nous livre ses statistiques

Vous avez peut-être déjà lu la dernière newsletter envoyée par Postfinance, dans celle-ci on retrouve un pointage sur l’actualité de la vente en ligne en Suisse. Voyons ensemble si ce document contient des révélations !

Etude ecommerce suisse 2016

L’étude complète

Pour les intéressés je vous conseille de consulter le lien vers l’étude complète de la vente à distance en Suisse. Il est important d’avoir une vision du marché concernant le web, pour mieux se rendre compte si vous devez vous investir « encore plus » dans la partie online, surtout si vous êtes une entreprise ou un magasin physique.

Les magasins physiques en perte de vitesse

Comme le démontre les deux graphiques ci-dessous, on peut constater qu’une bonne partie de la vente (par exemple pour l’électronique) et généré via de la vente en ligne. Quand je vois un chiffre de 26% pour l’année 2015, cela veut dire qu’ 1/4 des ventes se fait via internet. A mon sens c’est pas si énorme… je pense que dans les 10 prochaines années, on va passer à 50/50.

Finalement, chaque année le web gagne 1% sur les ventes.
Finalement, chaque année le web gagne 1% sur les ventes.
Pour la mode seulement 15% de la vente se passe via internet, cela ne m'étonne pas... il est toujours compliqué au niveau des tailles, de la matière de faire le "bon" choix quand on est un consommateur.
Pour la mode seulement 15% de la vente se passe via internet, cela ne m’étonne pas… il est toujours compliqué au niveau des tailles, de la matière de faire le « bon » choix quand on est un consommateur.

Le pire secteur… les vêtements

Vendre des vêtements c’est vraiment un business « sensible », même si vous pensez que chez Zadando ils doivent mener la belle vie, regardez le graphique ci-dessous. Le taux de retour pour les vêtements est presque de 50%… Imaginez, vous expédiez aujourd’hui 10 colis… 2 jours plus tard 5 vous reviennent en retour (le cauchemar du e-commerçant).

Les taux de retours sont énormes dans le marché de la vente d'habits...il y 'a intérêt à ce que le SAV soit bon... Offrir les frais de ports gratuits devient difficile dans ces conditions.
Les taux de retours sont énormes dans le marché de la vente d’habits…il y ‘a intérêt à ce que le SAV soit bon… Offrir les frais de ports gratuits devient difficile dans ces conditions.

Expédition… le priority est tendance

le tableau ci-dessous démontre que les clients veulent se faire livrer rapidement l’expédition par Poste Priority est en croissance régulière. Les clients sont donc prêts à payer un peu plus pour être livré rapidement. Cela implique aussi au marchand d’être clair et organisé dans son processus d’expédition (ex. en évitant d’envoyer des colis trop tard, après 17h). Les clients ont horreur de devoir attendre 1 jour de plus pour être livré.

Actuellement les prestations offertes par la Poste suisse, sont relativement limitées... mais bientôt on pourra récupérer un colis plus rapidement auprès de "container" publique, proche des gares par exemple.
Actuellement les prestations offertes par la Poste suisse, sont relativement limitées… mais bientôt on pourra récupérer un colis plus rapidement auprès de « container » publique, proche des gares par exemple.

Paiement par facture encore et toujours

On nous dit que le paiement par facture perd du terrain et que ça devient moins la mode… peut-être mais actuellement on est encore à 81% de paiement par facture sur internet. Faut-il offrir le crédit temporaire à ses clients (30 jours) avant le paiement… vous pouvez le faire aujourd’hui tout en ayant des garanties avec Swissbilling. Encore beaucoup de personnes n’ont pas de carte de crédit ou ne veulent pas l’utiliser pour des achats sur internet (oui c’est fou)… mais ne les oublions pas.

Moi-même j'avoue que si on me propose le paiement via facture, je le prends en priorité... avant la carte de crédit, Postfinance ou Paypal (sauf pour les sites étrangers où on ne propose pas cette option).
Moi-même j’avoue que si on me propose le paiement via facture, je le prends en priorité… avant la carte de crédit, Postfinance ou Paypal (sauf pour les sites étrangers où on ne propose pas cette option).

Suivez votre secteur d’activité

Il existe un service en ligne gratuit qui vous permet de suivre votre secteur d’activité avec un rapport mensuel qui vous sera fourni. C’est une très bonne idée pour savoir si vous êtes toujours dans le coup. Je n’ai pas encore testé le service, mais je ne saurai tarder…

Reste à savoir s'ils proposent assez de segmentation pour les secteurs d'activités, afin que les chiffrent puissent être représentatif de votre branche. Difficile d'émettre un jugement sans avoir testé... alors foncez !
Reste à savoir s’ils proposent assez de segmentation pour les secteurs d’activités, afin que les chiffrent puissent être représentatif de votre branche. Difficile d’émettre un jugement sans avoir testé… alors foncez !

Bilan

Sérieusement… je ne vous apprends rien si je vous dis que le marché de la vente en ligne est en constante augmentation. Par contre, je constate qu’il y a vraiment un « fossé » qui se creuse de plus en plus entre les petites boutiques e-commerce et des entreprises « dédiées web » qui disposent de moyens.

Régulièrement je me retrouve avec des petits e-commerçants qui cherchent à faire « mieux » que des entreprises concurrentes dans lesquelles ils sont peut-être 5 ou 10 personnes à travailler en permanence sur le site. Il faut encore une prise de conscience pour cela, même si en 2016 tout le monde peut avoir sa boutique… les inégalités sont bien présentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *