Conseils Shopping flux : doubler le chiffre d’affaire en 12 mois

Personnellement je suis le premier à croire aux bienfaits du référencement naturel, mais il est difficile de compter uniquement sur cet apport pour vivre de son activité. Les places de marché et les comparateurs de prix, restent difficilement contournables pour une bonne visibilité.

Les conseils Shopping Flux

La société Shopping Flux, spécialisée dans la diffusion de produits sur des comparateurs / marketplaces, vous propose des conseils pour réussir votre mise en place. Le planning de cette opération s’étend sur 12 mois, vous pourrez télécharger le livre blanc directement sur leur site. Même si forcément ils vont faire de la pub pour leur propre outil, les conseils mentionnés sont tout à fait applicable pour chaque marchand (même si votre outil pour la publication est différent).

Proposer un service et en même temps offrir des conseils, c’est un bon moyen pour vendre une prestation j’avoue… Découvrons les conseils des 12 prochains mois…

Petit récapitulatif d’ensemble

Comme il y’a beaucoup de choses dans ce guide, je vais essayer de regrouper les éléments intéressants que j’ai vu « en général » et aussi pour certains comparateurs / marketplaces en particulier.

  • Saisir les codes EAN13 sur vos produits (important)
  • Ne diffusez pas plus de 30% de votre catalogue
  • Veillez régulièrement votre flux (quotidiennement)
  • Exclure les produits à faible marge
  • Désactivez les produits « non-rentables »
  • Catégorisez manuellement vos produits (prenez le temps qu’il faut)
  • Intégrer le titre / taille / couleur / marque, directement dans le titre du produit.
  • Cdiscount, 3mois offerts grâce à Shoppingflux
  • Amazon,  intégrer des « Bullets points » (voir en p.11)
  • Ebay, ajouter la mention « NEUF » (booste la vente) + afficher le logo PayPal
  • Cherchons.com (comparateur avec un bon taux de transformation)
  • Idéalo (le CPC est moins élevé que chez les concurrents) + ajouter avis client
Avoir les bons réflexes au quotidien, ça demande beaucoup d’attention…

L’expérience des clients français

En Suisse difficile de se prononcer sur le sujet, car les e-commerçants ne sont pas vraiment encore habitués à ce type de diffusions (mis à part quelques gros). En France par contre, j’ai eu régulièrement des retours, comme quoi effectivement « ça fait vendre », mais ce n’est pas forcément si simple. Bien souvent, il faut être « concurrentiel » sur les prix, il faut donc « écraser » la marge + prendre en compte tous les frais liés à la diffusion. L’acquisition du client est souvent rentable si celui-ci achète une prochaine fois en passant directement sur la boutique du marchand.

L’optimisation du flux

Là il y’a aussi deux étapes assez conséquentes, c’est de saisir correctement toutes les fiches produits… y compris le code EAN et si vous ne l’avez pas, il faudra le trouver (dans les années à venir cela sera obligatoire). L’autre point plus délicat, c’est de trouver un outil ou module pour Prestashop, assez souple pour aussi optimiser la qualité du flux que vous transmettez. Par exemple dans le cas des produits déclinés, il faut s’assurer de pouvoir montrer toutes les combinaisons possibles à l’acheteur (et selon le format exigé par le comparateur / marketplace).

Bilan

Je voulais vous présenter le détail de chaque mois du « Livre blanc », mais y’aurait trop à dire, donc je vous invite à le télécharger. Ces plateformes de diffusion peuvent servir de levier marketing, mais il ne faut pas qu’elles soient le corps de votre business, cela doit servir à faire venir de nouveaux clients chez vous et il faudra ensuite les inciter à acheter à nouveau, via relance, emailing (c’est là qu’on devient rentable). Si vous avez déjà eu une expérience avec les marketplaces ou les comparateurs de prix, n’hésitez pas à donner votre avis sur le sujet.

2 réflexions au sujet de « Conseils Shopping flux : doubler le chiffre d’affaire en 12 mois »

    1. Bonjour,

      Il me semble avoir vu passer ce site dans le groupe privé des e-commerçants sur Facebook, à mon sens il faut tester, quitte à demander une période d’essai (je ne connais pas le service). Ensuite, mesurez l’effet avant / après pour voir si ce service vous apporte un réel avantage, par rapport à l’investissement effectué.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *