L’inscription rapide en 1 clic sous Prestashop

Depuis longtemps déjà on nous explique qu’il faut raccourcir les formulaires, que ça soit facile pour l’internaute et pour limiter le nombre de clics, ainsi que le temps de saisie… pour cela il existe une solution qui peut porter ses fruits.

Les risques des formulaires

Plus le formulaire est complexe à remplir et plus il y’a de risques que l’acheteur éprouve des difficultés à l’inscription. Il n’est pas rare d’avoir vu sur des sites Prestashop, des règles sur le numéro de téléphone qui empêche la validation d’un numéro pourtant valide ou encore le module « confidentialité client » qui est activé et qui demande à l’acheteur d’accepter les conditions (un clic de plus inutile). Avec le responsive il y’a encore aussi des formulaires qui ne sont pas clairs avec des champs qui se superposent ou mal ordonnés, ce qui augmente le risque d’erreurs à la saisie.

Cela semble évident… pourquoi exiger encore de faire confirmer cela au client ? L’intention est bonne, mais pas efficace il est plus sage de désactiver le module.

Formulaire classique, One-Checkout, Guest Checkout

Actuellement Prestashop propose un système assez intelligent, car il demande à l’internaute le minimum d’information à l’inscription, l’adresse du client sera à saisir plus tard dans le processus (le formulaire est donc écourté). Par contre il y’a toujours la possibilité d’activer la commande « En 1 page » et la commande « Invité ».

  • La commande en 1 page : je trouve que c’est bien, mais très souvent on demande trop de choses au client et la validation telle que proposée par Prestashop n’est pas toujours très clair, y’a des chargements Ajax qui peuvent dérouter l’acheteur qui se dira « Il se passe quoi ? »…
  • La commande invité souvent perturbe sur la page de login… car on se trouve avec « 3 possibilités » (création de compte, connexion, commande invité) l’acheteur ne sait pas où cliquer en premier. De plus, la commande invité génère des doublons dans la base de données et ne permet pas d’historiser clairement le compte du client. Finalement, pourquoi créer un compte invité ? La seule information qu’on ne demande pas au client… c’est un mot de passe… dommage d’avoir un compte « fantôme » juste pour un champ non rempli.
La hauteur de la page du One Checkout est assez importante avec un long scroll, quand il y’a des erreurs de validation c’est toujours plus compliqué… surtout quand on se crée un compte.

Module de connexion rapide

Actuellement la méthode la plus fréquente pour limiter la saisie, c’est utiliser les informations de connexion du client, qui ont déjà été intégrées dans une autre plateforme web, par exemple sur Google+, Facebook, Microsoft et d’autres encore… L’avantage c’est que le client ne fait qu’un seul clic et approuve la récupération des données… et c’est fini le compte est déjà en place. Le module ci-dessous permet de faire cette opération, mais vous devrez configurer une API dans votre back-office qui communiquera avec les différents services.

Ce module de connexion rapide, permet de récupérer les informations distantes du client.

Les boutons peuvent faciliter le processus d’inscription, comme par ex. sur mobile.

Pour configurer les API il suffit de suivre les instructions de la documentation fournie avec le module. Chaque service nécessite sa propre configuration, il faut prendre le temps.

Les mauvais points

Même si le concept est louable… il y’a des choses qui ne me plaisent pas forcément dans la manière de faire. Pour commencer les informations dans le compte distant ne sont pas forcément « justes » et nécessitent d’être vérifiées, du coup cela implique une démarche de contrôle « volontaire » de la part de l’acheteur. Ensuite, il y’a seulement certaines informations qui sont reprises… par exemple on aura pas forcément le « Madame » ou « Monsieur » ce qui appauvri les données par rapport à un formulaire « classique » de saisie. Le dernier point c’est dans la manière de faire… par exemple ce module connecte automatiquement le client dans son compte, sans demander de ré-approuver chaque donnée avant l’enregistrement en base.

Bilan

Concept intéressant, mais mitigé… je ne pense pas que ça soit la solution « miracle », pour la saisie des informations. Cela peut augmenter le risque d’avoir une fausse adresse ou nom de destinataire, si le client ne fait pas attention à l’exactitude de ses données. Et pourtant… il fut une époque où les clients commandaient sans avoir de compte, voir même sans adresse e-mail… si si ça existe encore. Dans votre cas assurez-vous en priorité que vos formulaires soient présentables sur les différents supports et ensuite vous pourrez envisager d’installer le module.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

2 commentaires sur “L’inscription rapide en 1 clic sous Prestashop”

  1. En ce qui concerne le fait pour l’internaute de devoir cocher la case « Confidentialité des données », il me semble que juridiquement c’est demandé par la convention européenne. Mais ce n’est pas le cas pour la Suisse 😛

    Pour l’inscription en 1 clic côté marchant c’est top, surtout que l’on peut par la même occasion se procurer d’autres données concernant le client qu’on peut réutiliser par la suite pour cibler de la pub ou autre.

    Côté client, l’inconvénient de cette option peu apporter une sorte « d’inquiétude » au niveau de l’intrusion et qu’il n’est pas super sur smartphone d’être renvoyé sur un nouvel onglet pour entrer les informations login Facebook.

    1. Hello,

      Pourtant il me semble être passé par des sites du type « international » sans voir cette obligation, mais encore une fois les grosses entreprises trouvent certainement le moyen de passer entre.

      Un des avantage du « one clic » c’est que le client s’il ne fait pas sa commande, on peut avoir son adresse et travailler dessus pour faire éventuellement de la relance panier.

      Effectivement avec toute les mentions de « Pishing » qu’on peut voir, si une mention survient au client que le site tente d’accéder à son compte « Facebook », ça peut dissuader… mais l’action reste volontaire. Quand les grosses entreprises proposeront cette option en standard, ça sera plus facile de le faire passer ce comportement à l’acheteur.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *