Google change son algorithme pour les mobiles

Ces derniers temps j’entends parler que de ça… de Google et du mobile, que c’est la fin du monde parce que les sites qui ne sont pas responsives vont être déclassés… Viiite alors est-ce qu’il faut faire une migration d’urgence ?

Qu’est-ce qui se passe avec Google ?

Pour faire court Google a mis en place un nouvel algorithme qui est censé valoriser les sites compatibles mobiles (qui sont donc plus accessibles ergonomiquement). Pourquoi il s’agit d’un changement important ? Parce que c’est un nouveau critère qui est clairement appliqué par Google et qui peut influencer les résultats de manière importante sur mobile. On va dire que ce n’est pas un critère anodin qui est ajouté sur la couche de base… du coup c’est un critère d’influence qui a été rajouté, donc forcément le web en parle (surtout que tout le monde navigue sur mobile actuellement).

Attention aux fausses expertises

Actuellement je ne me considère pas comme expert SEO, mais j’ai déjà vu des entreprises experte en référencement appliquer des discours complètement aberrant (notamment à l’Ecom) et qui font des recommandations qui ne sont pas du tout en accord avec la situation de chaque client. Si vous n’avez pas encore pris connaissance des modifications apportées par Google, je vous invite à regarder la vidéo en français proposée par la chaine officielle Google Webmaster.

Le changement concerne uniquement les mobiles

Les résultats fournis par Google sur une version classique « desktop » ou encore « tablette » ne seront pas influencés, il n’y a pas de pénalité appliqués aux sites qui ne proposent pas de version mobile. Il faut le voir plutôt dans le sens où les sites équipés d’une version mobiles, disposent d’un « boost » comme récompense.

La vitesse de chargement

Même s’il est toujours mieux d’avoir une boutique ou un site « rapide », ce critère n’entre pas dans l’évaluation de la qualité de votre site pour mobile. Actuellement la 3G est partout, mais le réseau en général n’offre pas une grosse bande passante, la vitesse n’est donc pas un critère de qualité évalué par Google. Par contre, cela n’empêche pas de faire attention quand au poids de vos images et des différentes sources qui constituent votre site.

Tester la compatibilité mobile de Google

Google met à disposition un outil pour que vous puissiez tester l’url de votre site/boutique, afin de voir si celle-ci répond correctement à leurs exigences. Vous pouvez lancer cette opération du test mobile via l’url suivante. Selon mes premiers tests, il semblerait que les sites développés avec un thème utilisant la technologie Bootstrap, fonctionnent plutôt bien et ont l’approbation de Google.

Les thèmes de Templates Monster ou Theme Forest sont facilement approuvés.

Testez avec PageSpeed Insights

Vous pouvez évaluer la vitesse de votre site et établir un point santé avec PageSpeed Insights, via la page suivante. Vous aurez toutes les recommandations à appliquer dans le but d’optimiser le site version « desktop » et « mobile ». Par contre, pour avoir testé des sites importants, la note proposée n’est pas toujours réellement mesurable. Il faut donc appliquer les optimisations qui sont possibles pour vous sur le plan technique et qui sont raisonnables au niveau du temps d’intégration (ex. activation du cache, compression etc…).

L’évaluation de la note est à prendre avec précaution, souvent la compression et la mise en cache manquent. Ces options sont par ex. activables dans votre back-office Prestashop.

Mais l’algorithme de Google est un détail

Pourquoi s’affoler ? Concrètement moi je vois bien ce qui se passe du côté des clients, la plupart ont un site ou une boutique avec un contenu « correct », mais largement optimisable. Pensez-vous que cette notion du mobile va les faire basculer en avant ou en arrière ? Ce n’est pas la question, ce qui importe prioritairement c’est le contenu et franchement celui-ci n’est pas assez travaillé sur la plupart des sites… dans une bonne partie des cas, interface mobile ou non, ne changera pas le fond du problème. Par contre, pour les sites ayant déjà une forte notoriété et un bon trafic en référencement naturel… oui c’est un plus (mais pas une révolution).

Bilan

Oui il est bien de se mettre à jour, mais passer au responsive implique aussi des migrations de votre outil CMS ou boutique (comme c’est le cas pour beaucoup de shop sur Prestashop 1.4). Combien de temps vous faudra-t-il pour rentabiliser l’investissement ? Pensez-vous que des sites importants peuvent négocier ce tournant en quelques jours ? Il faudra du temps beaucoup de temps… Gardez donc la tête froide et assurez vous déjà d’avoir une boutique avec une base solide au niveau du contenu et mesurez les coûts de passer sur une interface responsive avant de faire le grand saut.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *