Analyser son référencement avec ScrapeBox

Récemment j’ai voulu faire un peu de suivi pour certains de mes projets pour mesurer le référencement de ceux-ci. Analyser avec Google c’est bien… mais celui-ci limite les résultats concernant les performances de votre site (indexation des pages).

Analyser son indexation

Voilà ce qui m’intéressait principalement, c’était de pouvoir analyser l’indexation de certains sites pour savoir si le nombre de pages était en augmentation ou diminution dans Google. Cela peut-être utile lorsqu’on effectue des changements sur son site pour mesurer ensuite si les résultats ont été pris en compte. Bien sûr il est possible de regarder cela dans Google Webmaster, mais très souvent cela ne concorde pas avec ce que fourni le moteur de recherche dans la réalité.

Google Webmaster ne donne pas toujours des informations fiables sur l’indexation du moment.

Connaître les pages indexées

Avec Google vous pouvez savoir le nombre de page indexée pour votre site en tapant ceci dans la recherche : site:www.monsite.ch. Le problème c’est que Google renvoie un nombre de pages limité et que si vous avez par exemple 5’000 urls indexées vous pourrez seulement en voir une petite partie. Du coup, il est difficile de savoir quelles sont les pages qui seraient à retirer de l’index de Google.

Impossible d’accéder à la liste complète des 5170 pages indexées.

Nettoyer l’index ?

A quoi ça sert me direz vous ? A faire en sorte que Google trouve que votre site est de bonne qualité avec un contenu intéressant. Il arrive que certaines pages indésirables voir des paginations soient indexées dans Google… ce qui fait des tonnes des pages pour un contenu « pénalisant » ou contenu dupliqué qui sert à rien. La première chose à ne pas faire c’est de vouloir bloquer les pages concernées avec le robots.txt. Ce qu’il faut faire c’est plutôt d’ajouter une balise dynamique « meta noindex » dans les pages concernées, afin de retirer la page de Google.

Sur des pages de résultats, des liens en vracs ou des recherche, le noindex peut-être utile.

Scrapebox

J’ai cherché des méthodes sur le web pour exporter une liste de mes urls indexées… mais je n’ai rien trouvé de vraiment convaincant. Pour finir je suis tombé sur le logiciel Scrapebox qui va scruter automatiquement Google et vous fournir les résultats attendus. Comment est-ce possible ? En fait vous devez aussi souscrire à un abonnement de serveurs proxy qui vont feinter Google chacun à leur tour de manière à récupérer l’ensemble des résultats.

Comme disent les américains… le temps, c’est de l’argent 😉 !


Moi-même je l’ai mis en oeuvre… l’outil fonctionne très bien et exporte rapidement une liste avec l’ensemble de vos urls. Vous pouvez donc ensuite diagnostiquer les urls qu’il faudrait retirer et prendre le temps de comprendre pourquoi elles ont été indexées par Google. L’outil permet de faire énormément de choses… mais actuellement je l’utilise uniquement pour cette fonctionnalité.

Sur la chaîne officielle de Youtube vous verrez des tas de tutoriels à ce sujet.

Bilan

Difficile de comprendre Google parfois… car celui-ci veut des sites clean et optimisés… et il n’est pas possible de savoir la liste des pages indexées d’un site ? C’est presque incroyable… j’en ai lu des articles et des méthodes… pourtant, la plus efficace est de passer par un logiciel de ce genre pour récupérer en masse vos liens. Si vous êtes référenceur professionnel, cet outil pourrait s’ajouter à votre panoplie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *