Appliquer la loi de pareto pour réussir en e-commerce

8 octobre 2012 | publié par Webbax

La réussite en e-commerce n’est pas donné à tous et si cela était facile ça se saurait. Pourtant, le phénomène est si grandissant, le milieu du e-commerce deviens si complexe… qu’il faut appliquer la loi de pareto pour réussir !



La loi de truc machin ?

Oui, la loi de Pareto qui applique le rapport 80/20, comme par exemple 80 % du chiffre d’affaire est réalisé grâce à 20 % des clients ou encore 20 % des produits représentent 80 % du chiffre d’affaire. Personnellement je suis pas trop fan de ce genre de principes, mais celui-ci me plaît bien, dans mon cas ma citation personnelle c’est plutôt la suivante : on peut atteindre une rentabilité e-commerce à 80% en appliquant une stratégie poussée à 20%.

Qu’est-ce que tu nous racontes ? Je capte rien !
C’est assez simple, actuellement j’entends les marchands qui essaient de faire toutes sortes des choses sur leur boutique (c’est bien) mais, beaucoup de manipulations n’apportent pas de retour sur l’investissement effectué (en temps ou en argent). C’est un peu comme ceux qui cherchent les meilleurs modules « SEO / Référencement » pour Prestashop pour espérer faire mieux… ok c’est une possibilité mais c’est pas le plan en « or » c’est un plan « moisi ».

20% d’efforts pour 80% de résultat
Actuellement on nous bassine avec trop d’informations, c’est un peu comme quand je vois qu’il faut utiliser des plateformes comme Pinterest… sérieux faudrait stopper le délire et arrêter de s’éparpiller. La plupart des clients n’appliquent pas les 20%  d’efforts sur leur boutique, c’est pourtant la partie la plus « simple » de la stratégie, mais elle est aussi la plus « pénible et ingrate ». Du coup vous êtes nombreux à « espérer » un succès grandissant en comptant essentiellement sur des prouesses techniques.

Bon et alors c’est quoi ces 20% ?
Une fois de plus c’est que mon avis, mais je pense qu’en respectant bien les points ci-dessous, vous pouvez déjà atteindre une rentabilité à hauteur de 80%, pour le 20% restant il faudra encore en faire plus, mais cela demandera un gros effort à proportion du retour.

Voici les 20% de la stratégie pour une rentabilité à 80% :
- bien connaitre vos produits
- proposer à vos clients une boutique simple et soignée
- segmenter son activité sur un marché de niche
- remplir un maximum ses fiches produits (10 lignes min.) + fiche technique etc…
- ajouter de nouveaux produits tous les jours
- définir de nouveaux objectifs chaque mois
- communiquez votre marque sur la toile (réseaux sociaux/annuaires/forums)

Le problème majeur
Si je devais dire une seule chose… le problème majeur des clients, ce sont les produits. Dans la plupart des cas l’offre est trop pauvre (pas assez de produits) ou les produits sont mal présentés, avec peu de détail. La création (et la recherche) de nouveaux produits, la diffusion de ceux-ci prend un temps considérable… parfois c’est le budget du client qui ne le permet pas. Si vous êtes trop serré essayez de travailler en flux tendu avec votre fournisseur, plus vous aurez de produits, plus votre visibilité sera grande.

Bilan
Je comprends tout à fait la difficulté des clients, il est vrai que dans le monde du e-commerce, les possibilités sont multiples, mais dans beaucoup d’exemple on montre des marchands qui ont des « relativement » gros budgets (alors oui ils peuvent se diversifier). Mais pour la plupart des marchands, je pense qu’il faut se concentrer sur le « standard » déjà, car c’est là qu’il y a du chiffre d’affaire à réaliser, peut-être que la tâche est un peu ingrate, mais actuellement le référencement naturel reste une valeur sûr pour ceux qui veulent percer et de manière durable.

Webbax est une entreprise suisse basée en Valais qui concentre son intérêt sur le e-commerce, le développement web... mais aussi le marketing déjanté. Mon activité est une véritable passion qu'il me fait plaisir de partager au travers de mon blog.
Ambiance cool et bonne humeur... voilà la devise du succès !

2 commentaires pour "Appliquer la loi de pareto pour réussir en e-commerce"

  1. Parmi les quelques points que tu as cité, celui qui concerne la description des produits est celui qui pose très souvent problème chez mes clients. Je suis dans le référencement après tout.
    C’est tout bête parler de son produit mais cela nécessite un temps multiplié par le nombre de produits. Il y a 2 cas : soit la description vient du fournisseur ( flux tendu, dropshiping), soit elle est manquante. Dans les deux cas, il est nécessaire de prendre ce fameux temps.

    • C’est pour cela que très souvent je pense qu’un journaliste obtiendrait un meilleur référencement produit qu’un marchand classique. On pourrait voir dans la rédaction une perte de temps, mais en fait c’est juste la clé maîtresse, mais on s’en rend compte 6 mois, voir 1 an plus tard.

Tu veux dire quelque chose ?

Cinq + Deux =

Pour les smileys :    
;) → :D → :P → 8) → 8O → :( → :`( →
:oui: → :hum: → :non: → :ouch: → :rire: →
Pour du code :
    [php]  [/php] ou <code> </code>